a
Test d'adhésion Numéro d'acceptation Échantillon d’acceptation Niveau de qualité acceptable (AQL) Limite de qualité acceptable Accréditation Laboratoire agréé Contrôle visuel Échantillon d'approbation Évaluation Audit Lot / Chargement / Échantillonnage Certification Liste de vérification Conformité Normes de qualité du consommateur Mesures correctives Contrôle esthétique Sécurité du consommateur Inspection de charge du conteneur Plan d'échantillonnage continu Coût d’une mauvaise qualité Coût de la qualité Zone de couverture Défaut critique Classification des défauts Défauts et défectueux Défauts par centaines d'unités Plan d'échantillonnage double Directives Prélèvement d'échantillon Inspection durant la production (DUPRO) Expression de non-conformité Résultat négatif Audit d'usine Inspection des premiers articles Contrôle qualité en cours de fabrication (IPQC) Inspection Inspection par attribut List de vérification d'inspection Certificat d'inspection Coût d'inspection Niveaux d'inspection Protocole d'inspection Propriété intellectuelle IPQC/QA ISO ISO 9000 Test en laboratoire Lettre de crédit Lot ou chargement Défaut majeur Jour-homme Fabricant Fabrication Défaut mineur Non-conformité Inspection normale Organisme agréé Système / technologie / logiciel de gestion de la qualité en ligne Opérations Modalités de paiement Résultat positif Résultat en suspens Inspection avant embarquement (PSI) Suivi de production Processus de production Bon de commande Assurance qualité Contrôle des quantités Contrôle qualité Stratégie de contrôle qualité Système de gestion de la qualité Échantillonnage aléatoire Réglementation Expédition rejetée Inspection réduite Critère de rejet Échantillonnage représentatif Lots présentés à nouveau Cause de défaillance SAI SA8000 Échantillon Taille de l'échantillon Échantillonnage Plan d'échantillonnage Niveau de rigueur de l'inspection Plan d'échantillonnage unique Six Sigma Cahier des charges Normes Sous-traitant Chaîne d'approvisionnement Fournisseur Audit de fournisseur Programme de surveillance Contrôleur qualité tiers Inspection renforcée Délais de commercialisation Niveaux de tolérance Société de négoce Unité de production Vendeur Finition Zéro défauts

Test d'adhésion

C’est l’un des tests les plus courants dans les inspections de biens de consommation. Il contrôle la résistance du logo et d’autres étiquettes/marquages à une utilisation quotidienne en appliquant du ruban adhésif 3M dessus, puis en le retirant. Si le logo se détache, il y a un risque important que les informations imprimées disparaissent rapidement. 

Numéro d'acceptation

Le numéro d’acceptation ou « Acceptation number » est le nombre maximum de défauts ou produits défectueux au sein de l'échantillon qui permettra de déterminer si le lot est acceptable ou non.
Par exemple, si le numéro d’acceptation est un 6 et que le nombre de défauts est de 6 ou moins, le lot sera accepté. S’il y a sept défauts, le lot ne passera pas. 

Échantillon d’acceptation

L’échantillon d’acceptation, ou « Acceptance Sampling », est utilisé pour décider si oui ou non votre lot de production est acceptable. Après la sélection des échantillons à partir du lot, nous inspectons les produits, comptons combien contiennent des défauts parmi l'échantillon et nous utilisons le résultat (nombre de défauts contre le nombre maximum de défauts autorisés) pour décider si oui ou non le lot doit être accepté.

Niveau de qualité acceptable (AQL)

Le niveau de qualité acceptable (AQL) est basé sur la norme MIL-STD-105E / ISO 2859-1. Il représente le pourcentage maximal de défauts acceptable dans un cycle de production (ou le nombre de défaut maximal par centaine d’unités). Cette définition est désormais devenue la limite de qualité acceptable.

 

Télécharger les tables AQL

 

Limite de qualité acceptable

L’acronyme AQL fait désormais référence à la limite de qualité acceptable selon la plupart des normes. Il définit le plus mauvais niveau de qualité moyenne acceptable lorsqu’une série continue de lots est soumise à la procédure d’échantillonnage pour acceptation. C’est la limite de défauts que le consommateur est prêt à accepter. Parr exemple – Je ne veux pas plus de 2,5 % de produits défectueux dans la commande totale. Dans ce cas, l’AQL est de 2,5 %.

La note suivante sur la signification de l’AQL a été introduite avec la révision de la norme ANSI/ASQ Z1.4-2003 : Le concept d’AQL ne s’applique que lorsqu’une procédure d’échantillonnage pour acceptation avec des règles pour passer d’une inspection d’échantillonnage normale à renforcée, réduite et interrompue, est utilisée. Ces règles ont pour objectif d’encourager les fournisseurs à avoir des moyennes de production constamment supérieures à l’AQL. Si les fournisseurs n’y parviennent pas, la probabilité de passer d’une inspection normale à une inspection renforcée est élevée si l’acceptation des lots devient plus difficile.  

 

Télécharger les tables AQL

 

Accréditation

L’accréditation est accordée par un organisme national ou international reconnu. Elle valide la capacité d’une société tierce de contrôle de la qualité à effectuer des services d’inspection avec intégrité, objectivité et expertise. 

Laboratoire agréé

Un laboratoire agréé est reconnu officiellement comme étant compétant pour effectuer des types d’essais, de mesures et d’étalonnages spécifiques. Il est considéré comme étant fiable et professionnel. Il délivre des certificats d’essais valides, qui seront acceptés par les autorités douanières du pays de destination de votre produit. 

 

Contrôle visuel

Le contrôle visuel est l’un des contrôles les plus basiques au cours d’une inspection. Il a pour objectif de vérifier l’aspect général du produit et de rechercher les défauts principalement liés à des processus de fabrication insuffisants et à des problèmes de contrôle qualité sur la chaine de production. 

 

Échantillon d'approbation

L’échantillon d’approbation, également appelé « échantillon de préproduction » ou « échantillon PP » est généralement envoyé par l’acheteur à une entreprise d’inspection tierce et au fabricant. C’est le produit de référence qui sera comparé aux échantillons de production. Les échantillons de production et d’approbation devraient être très similaires. Un rapport d’inspection signalera les différences. Lire au sujet du role de l’échantillon témoin lors d’une inspection.

 

Télécharger un xemple de rapport maintenant !

Évaluation

Une évaluation évalue le niveau de conformité des produits par rapport à des normes de qualité spécifiques. Le processus d’évaluation inclut l’observation, la collecte de données et l’analyse. 

Audit

Un audit est l’inspection d’un fabricant par un organisme tiers afin de vérifier la conformité avec ses propres normes et/ou des normes internationales telles que ISO 9001, SA 8000, ISO 14000.

Lot / Chargement / Échantillonnage

Un lot ou un chargement est un ensemble de produits dont la taille et le type sont identiques et qui ont été produits dans des conditions similaires, au même moment.  

Certification

La certification est la délivrance d’un document officiel par des organismes notifiés (en ce qui nous concerne, des laboratoires) afin d’attester la conformité d’un bien de consommation spécifique envers des normes et des règlementations particulières, importantes pour l’acheteur. 

Liste de vérification

Une liste de vérification est une liste de points à vérifier que l’on utilise pour effectuer une inspection ou un audit de fournisseur. Elle permet de veiller à ce que tous les aspects importants du produit ou du site de production soient évalués. 

Conformité

La conformité des produits fabriqués par rapport aux spécifications, aux limites de qualité acceptables (AQL) et aux normes du produit. 

Normes de qualité du consommateur

Tous les aspects importants de la qualité, du point de vue du consommateur, qui permettent d’évaluer la qualité d’un produit.

Mesures correctives

Les mesures correctives sont des améliorations qui éliminent les non-conformités en traitant la cause fondamentale d’un problème. Elles permettent d’atteindre les objectifs de qualité et d’éviter des problèmes similaires à l’avenir. 

Contrôle esthétique

Le contrôle de tous les aspects physiques d’un produit. 

Sécurité du consommateur

Tout ce qui est mis en place pour protéger les consommateurs et empêcher qu’ils ne subissent des préjudices à cause d’une fabrication défectueuse. 

Inspection de charge du conteneur

Cette inspection est réalisée à l'entrepot du fabricant ou de l'agent logistique. Son objectif est de vérifier vos produits, la quantité et la processus de chargement.

Cette inspection inclue :

  • Une inspection avant le chargement du conteneur (conditions du conteneur)
  • Une inspection de vos produits (vérification du produit selon votre bon de commande : quantité, apparence, et qualité générale)
  • Une inspection du processus de chargement (conditions des cartons, hauteur de charge, etc.)
 

Plan d'échantillonnage continu

Un échantillonnage continu est approprié pour des processus délivrant un flux continu d’un produit plutôt que des lots. Dans ce plan, nous commençons par inspecter 100 % des unités issues du processus. Après qu’un certain nombre d’articles aient été inspectés en ne montrant aucun défaut, l’échantillonnage est réduit à une fraction des articles. L’échantillonnage réduit continue jusqu’à ce que nous trouvions une unité non-conforme. À ce stade, le plan repasse à l’inspection à 100 % et suit le même scénario. 

Coût d’une mauvaise qualité

Le coût d’une mauvaise qualité correspond aux dépenses supplémentaires causées par la livraison de produits de mauvaise qualité aux consommateurs. Les dépenses ont deux origines : le coût des défaillances internes (issues de défauts identifiés avant que le consommateur n’obtienne le produit) et le coût des défaillances externes (les frais encourus après que le consommateur ait reçu un produit ou un service de mauvaise qualité). La classification des défauts, le remaniement, les réparations, le préjudice porté à la réputation de la marque et la perte de confiance du client sont quelques exemples des coûts associés à une mauvaise qualité.

Coût de la qualité

Le coût de la qualité fait référence à toutes les dépenses impliquées dans la prévention de problèmes de qualité et de défauts éventuels, y compris les évaluations de performances des procédés et le coût des défaillances internes et externes. Le coût de la qualité justifie la quantité de ressources requise pour les efforts en matière de qualité et devrait être considéré comme un investissement plutôt qu’une dépense.

Zone de couverture

Les pays, régions et villes où un service d’inspection et d’audit peuvent être réalisés.

Défaut critique

Un défaut critique est un défaut qui est susceptible, en se fondant sur l’expérience, d’engendrer des situations dangereuses ou non-sécurisées pour les personnes utilisant, entretenant ou dépendant des produits ; ou qui empêchera le fonctionnement d’une fonction essentielle d’un produit fini important. Un défectueux critique est une unité de produit qui contient un ou plusieurs défauts critiques. 

Vous pouvez fournir votre propre liste de défauts critiques pour une inspection. L’AQL par défaut d’AQF pour les défauts critiques est de 0. 

Classification des défauts

L’importance des défauts de fabrication varie en fonction de la taille du défaut spécifique, de son emplacement et des spécifications. Les défauts sont systématiquement classés en sous-catégories afin de percevoir plus clairement la qualité de fabrication globale. Ces sous-catégories sont généralement qualifiées de la manière suivante : Critique, Majeur, Mineur.

Défauts et défectueux

Un défaut est un type de non-conformité. Cela se produit lorsqu’un produit ne correspond pas aux exigences spécifiées ou relatives à l’utilisation prévue. Un défectueux est un produit qui contient un ou plusieurs défauts. Le non-respect d’exigences relatives à des caractéristiques de qualité est généralement considéré comme un défaut ou un défectueux. 

Défauts par centaines d'unités

Le nombre de défauts par centaine d’unité de toute quantité d’unités de produit donnée équivaut à cent fois le nombre de défauts présentement observé (un ou plusieurs défauts étant possible dans toute unité de produits) divisé par le nombre total d’unités de produit, ex : (Nombre de défectueux x 100) / (nombre d’unités inspectées). 

Plan d'échantillonnage double

Un plan d’échantillonnage double est une technique d’inspection de lot en deux étapes, qui permet éventuellement de gagner du temps et de l’argent lorsque des grandes quantités sont impliquées. Dans un premier temps, un échantillon de taille n1 est prélevé du lot et inspecté. Les résultats de l’inspection conduisent soit à l’acceptation, soit au rejet, en fonction des critères définis. S’il est rejeté, un deuxième échantillon de taille n2 est prélevé et inspecté. Les résultats de la deuxième inspection conduisent à une décision finale quant à l’acceptation ou au rejet du lot.  

Directives

Les directives sont des spécifications ou des propriétés du produit exigées par des entités, des gouvernements ou des organisations syndicales officiels. Elles doivent être respectées pour que la marchandise puisse être vendue dans le pays. 

Prélèvement d'échantillon

La base d’une inspection par échantillonnage repose sur l’assurance qu’un échantillon sélectionné, à partir d’une quantité d’unités, représente la qualité du lot entier. La procédure utilisée pour sélectionner des unités dans un lot doit donc permettre d’assurer que l’échantillon a été prélevé d’une manière totalement partiale. 

Inspection durant la production (DUPRO)

Cette inspection a lieu alors que 20 % à 50 % de production est terminée. Son objectif est de veiller à ce que les obligations contractuelles concernant les spécifications, l’emballage, le conditionnement et le marquage soient respectées, et ainsi, de vérifier si le site de production sera capable de respecter le calendrier de production. Si des recommandations ont été faites pendant une inspection des premiers articles, l’inspection pendant la production détermine si le plan de mesures correctives a bien été mis en œuvre.

Expression de non-conformité

L’ampleur de la non-conformité d’un produit est exprimée soit en pourcentage de défectueux, soit en défauts par centaines d’unités (DHU). 

Résultat négatif

Un résultat négatif est la conséquence de l’identification d’au moins une non-conformité dépassant le niveau de tolérance défini par l’acheteur.

Audit d'usine

Un audit d'usine est l’évaluation complète de votre fabricant conformément aux normes ISO. Il couvre le profil, l’organisation interne, les règlementations de sécurité, les processus de qualité, le rendement, les délais de livraison, ainsi que la recherche et le développement du fournisseur. L’audit inclut également des entretiens approfondis avec les travailleurs et la direction dans la langue des travailleurs du site. 
Lire sur la différence entre Audit et inspection.

Inspection des premiers articles

Une inspection des premiers articles ou FAI est effectuée lors de la toute première étape de la production de masse. Les inspecteurs AQF inspectent la qualité des matériaux et des composants utilisés dans les processus de fabrication et vérifient qu’ils correspondent à vos exigences et sont conformes avec votre échantillon d’approbation. Elle inclut également un contrôle visuel de la qualité des matériaux et accessoires de conditionnement. L’inspecteur va également surveiller le processus d’assemblage et vérifier le premier cycle de production. 

Une inspection des premiers articles permet de vérifier que les spécifications du client ont bien été comprises par le fournisseur / site de production. L’inspection des premiers articles détectera les écarts de production très tôt dans les processus de production. Vous serez donc en mesure de prendre des mesures correctives au plus vite, et donc, de gagner du temps et d’assurer l’avenir de votre activité. 

En apprendre davantage

 

Contrôle qualité en cours de fabrication (IPQC)

L’IPQC est une inspection des produits sur la chaine de fabrication, pendant la production, visant à confirmer la conformité des produits et réduire le risque de qualité et de travaux médiocres. L’IPQC a lieu à toutes les étapes du processus, du matériau brut au pré-embarquement.

Inspection

L’inspection est le procédé de mesure, d’examen, de test ou autre consistant à comparer une unité d’un produit avec ses exigences. Lire au sujet de la différence entre un audit d’usine et une inspection.

Inspection par attribut

Une inspection par laquelle une unité de produit est simplement classée comme conforme ou non-conforme, en fonction du nombre de non-conformités dans l’article ou des défauts par rapport à un ensemble d’exigences spécifiées.

List de vérification d'inspection

Une liste de vérification d’inspection, ou liste de contrôle d'inspection, est un document listant tous les points qu’un inspecteur devrait contrôler pendant une inspection. L’objectif est d’éviter d’oublier des éléments importants. 

En savoir plus sur l’importance d’une liste de contrôle d’inspection pour un importateur

Certificat d'inspection

Un certificat d’inspection est un document officiel certifiant que la qualité de la marchandise correspond bien aux exigences. Cela est nécessaire lorsqu’une lettre de crédit est requise pour émettre un ordre de paiement.

Coût d'inspection

Les coûts d’inspection sont déterminés en fonction du temps requis pour effectuer le service. L’unité de référence est appelée un «jour-homme». 

Niveaux d'inspection

Les normes d’échantillonnage prévoient trois niveaux généraux d’inspection et quatre niveaux spéciaux d’inspection. Ces sept niveaux permettent à l’utilisateur d’équilibrer les coûts d’inspection par rapport au niveau de protection requis. Lisez ce qui suit et apprenez-en davantage sur les différents niveaux d’inspection : 

Protocole d'inspection

Un protocole d’inspection définit tous les processus et toutes les étapes nécessaires pour effectuer l’inspection. Cela inclut la liste des éléments à contrôler.

Propriété intellectuelle

La propriété intellectuelle fait référence à des idées et des inventions. Par exemple, des concepts, produits, logos et emballages, nouveaux et uniques. 

IPQC/QA

Fait référence au contrôle qualité en cours de fabrication et à l’assurance qualité. 

ISO

L’ISO est un réseau d’instituts de normalisation nationale issus de 157 pays. Il y a un membre pour chaque pays et un secrétaire général à Genève, en Suisse, qui coordonne le système. L’ISO est un organisme non-gouvernemental : ses membres ne sont pas, comme c’est le cas des Nations Unies, des délégations de gouvernements nationaux. Néanmoins, l’ISO occupe une position spéciale entre le secteur public et privé. D’un côté, un grand nombre des instituts qui le constituent font partie de la structure gouvernementale de leur pays ou sont mandatés par leur gouvernement. D’un autre côté, d’autres membres sont uniquement issus du secteur privé et ont été mis en place par des partenariats d’associations industrielles au niveau national. 

ISO 9000

C’est un ensemble de normes internationales pour la gestion de la qualité et l’assurance de la qualité, développé pour aider les entreprises à documenter efficacement les éléments du système de qualité devant être mis en place afin de conserver un système de qualité efficace. Ces normes ne sont pas spécifiques à un secteur précis et peuvent être appliquées à des organisations de toutes tailles. La famille ISO 9000 comprend les normes suivantes :

Les individus et les sociétés ne peuvent pas être certifiés ISO 9000. ISO 9001 est la seule norme de la famille ISO 9000 à laquelle des sociétés peuvent être certifiées. 

Test en laboratoire

Tous les tests effectués dans un environnement contrôlé afin de vérifier la sécurité et la conformité des biens de consommation par rapport aux règlementations et aux normes requises dans les pays de destination spécifiques.

Lettre de crédit

Une lettre de crédit est un contrat qui préconise une méthode de paiement sécurisée protégeant les acheteurs et les fournisseurs. Elle stipule les conditions en vertu desquelles un paiement peut être émis depuis le compte bancaire de l’acheteur en faveur du fournisseur. Le contrat est préparé par l’acheteur et le fournisseur et présenté à la banque pour validation. Une lettre de crédit nécessite généralement un certificat d’inspection pour exécuter l’ordre de paiement.

Lot ou chargement

La taille du lot est le nombre total d’unités disponibles pour un échantillonnage aléatoire. La taille du lot comprend uniquement les produits emballés. Également appelé « lot de contrôle », il s’agit d’un groupement d’unités de produit à partir duquel un échantillon est prélevé et inspecté afin de déterminer sa conformité avec les critères d’acceptation. 

Défaut majeur

Un défaut majeur est un défaut susceptible d’occasionner une défaillance ou de réduire considérablement les capacités d’utilisation prévues de l’unité de produit. Un défaut majeur est moins grave qu’un défaut critique. Un défectueux majeur correspond à une unité de produit comportant un ou plusieurs défauts majeurs. L’AQL par défaut d’AQF pour les défauts majeurs est de 2,5. 

Jour-homme

Un homme-jour est une unité de valeur utilisée par les sociétés d’inspection afin d’estimer le coût d’une inspection. Cela représente une journée de travail pour un contrôleur de la qualité (ou inspecteur de la qualité) afin d’effectuer une inspection. 

Fabricant

Un fabricant est une entité disposant d’installations, de main d’œuvre et de machines lui permettant de produire des biens à grande échelle.

Fabrication

L’acte de produire des biens par le biais de procédés industriels. 

Défaut mineur

Un défaut mineur est un défaut qui n’est pas susceptible de réduire considérablement les capacités d’utilisation prévues de l’unité d’un produit ou s’écartant des normes établies sans que cela ait une influence notable sur le bon fonctionnement ou l’utilisation efficace de l’unité de produit. Un défectueux mineur correspond à une unité de produit comportant un ou plusieurs défauts. Vous pouvez fournir votre propre liste de défauts mineurs à inspecter. L’AQL par défaut d’AQF pour les défauts mineurs est de 4,0. 

Lire plus sur les défauts majeurs, mineurs et critiques et comment les différencier facilement

Non-conformité

Une non-conformité peut être définie comme l’échec d’une unité de produit à se conformer aux exigences spécifiées à l’égard de toute caractéristique de qualité énoncée. L’ampleur de la non-conformité d’un produit par rapport aux caractéristiques de qualité requises est exprimée soit en pourcentage de défectueux, soit en défauts par centaine d’unités (DHU).

Inspection normale

Le recours à une inspection normale se fait lorsqu’il n’existe aucune preuve que la qualité du produit est susceptible d’être supérieure ou inférieure au niveau de qualité spécifié. 

Organisme agréé

Un organisme agréé, ou organisme notifié, est une entité qui a été accréditée par un pays ou un syndicat pour évaluer si un produit prévu pour être vendu sur le marché respecte les normes requises.

Système / technologie / logiciel de gestion de la qualité en ligne

Une technologie qui vous permet de gérer et de surveiller facilement les mesures liées au contrôle de la qualité de vos produits. En ce qui concerne les opérations, il s’agit d’un outil assurant efficacement la coordination et le suivi de toutes les inspections et tous les audits. De plus, des systèmes avancés facilitent l’analyse approfondie des résultats d’une inspection, vous permettant ainsi de comparer les fournisseurs et de surveiller leurs performances au fil du temps. 

Opérations

Toutes les mesures nécessaires pour préparer, exécuter et établir des rapports pour un service d’inspection ou d’audit de fournisseur.

Modalités de paiement

Les modalités de paiement définissent quand, comment et où le paiement des produits, de l’acheteur au fournisseur, doit être effectué. Les modalités de paiement incluent les renseignements associés à tout dépôt, le délai de paiement avant ou après la livraison des bien et plus. 

Résultat positif

Un résultat positif se produit lorsqu’aucune non-conformité n’a été identifiée ou que le nombre de non-conformités ne dépasse pas le niveau de tolérance défini par l’acheteur.

Résultat en suspens

Un résultat en suspens se produit lorsque l’acheteur ne spécifie pas de non-conformités ou qu’elles ne sont pas considérées comme ayant une conséquence directe sur les ventes.

Inspection avant embarquement (PSI)

Une PSI, également appelée inspection aléatoire finale (FRI) est une étape essentielle dans la gestion de votre chaine d’approvisionnement et l’inspection la plus courante. L’inspection avant embarquement est effectuée lorsque 100 % des marchandises commandées sont terminées et que 80 % à 100 % des produits sont emballés dans des cartons d’exportation. Des échantillons sont sélectionnés de manière aléatoire, conformément aux normes (généralement le tableau AQL) et aux procédures d’échantillonnage.En apprendre davantage

 

Téléchargez votre exemple de rapport dès maintenant !

Suivi de production

Le suivi de production est un examen des processus de production visant à identifier les points faibles qui affectent la qualité des produits finis. L’objectif est d’identifier et de mettre immédiatement en œuvre des mesures correctives, puis de surveiller et d’assister les améliorations de la qualité, jusqu’à ce que les objectifs de qualité ultimes soient atteints. 
En savoir plus

Processus de production

Une série d’étapes effectuées dans un ordre spécifique afin de produire des biens de consommation.

Bon de commande

Un document contractuel de l’acheteur au fournisseur, comprenant une description des marchandises, la quantité, le prix, les modalités de paiement et la date de livraison d’une commande. 
Lire sur rôle du bon de commande pour sourcer en Chine plus surement. 
 

Assurance qualité

La surveillance de chaque étape du processus de production dans le but de maintenir un niveau de qualité souhaité et de respecter les délais de livraison.

Contrôle des quantités

L’un des principaux points de contrôle pendant une inspection de biens de consommation. Il permet de vérifier si le nombre de produits fabriqués jusqu’à une étape spécifique de la production correspond bien à la quantité finale du bon de commande. Par exemple, si le processus est terminé à 80 %, alors 80 % du nombre total de produits devrait également être terminé. 

Contrôle qualité

Le processus par lequel des entreprises identifient des non-conformités ou des défauts à chaque étape de la production dans leur chaine d’approvisionnement et ce afin d’éviter de livrer aux consommateurs des marchandises qui ne correspondent pas à leurs attentes en matière de qualité. 

Stratégie de contrôle qualité

Une stratégie de contrôle qualité est un plan à long terme défini par une entreprise afin de déterminer quels processus de contrôle qualité elle prévoie de mettre en œuvre pour atteindre ses objectifs de qualité.

Système de gestion de la qualité

Un système de gestion de la qualité documente toutes les informations associées aux processus et aux procédures d’une entreprise, nécessaires pour contrôler la qualité. La plupart des systèmes de gestion de la qualité sont basés sur la norme internationale ISO 9001.

Échantillonnage aléatoire

Une méthode de sélection aléatoire d’unités dans un lot de façon à ce que chacune des unités ait autant de chances d’être sélectionnée.

Réglementation

Une règle ou une directive définie par une autorité, un gouvernement ou un syndicat officiel, régulant la commercialisation de biens de consommation au sein d’un marché et limitant les risques de blessures et de décès qui pourraient être causés par les produits. 

Expédition rejetée

Une expédition rejetée est le résultat d’un inspection ÉCHOUÉE. L’acheteur n’accepte pas les marchandises et refuse de les expédier vers le pays de destination. 

Inspection réduite

Une inspection réduite utilise le même niveau de qualité qu’une inspection normale, mais nécessite l’inspection d’un nombre d’échantillons inférieur. Cette méthode est appropriée lorsque le client est certain que la qualité des produits est acceptable.

Critère de rejet

Le critère de rejet (rejection number) est le nombre minimum de défauts ou d'unités défectueuses dans l'échantillon qui provoque le rejet du lot représenté par l'échantillon. Ce critère est défini par les AQL.

Échantillonnage représentatif

L’échantillonnage représentatif permet d’assurer qu’une plus petite quantité de produits reflète précisément le plus grand ensemble. Le nombre d’unités échantillonné est déterminé en utilisant des critères rationnels et est proportionnel à la taille des sous-lots ou des parties du lot. Les unités d’échantillonnage de chaque partie du lot sont sélectionnées de manière aléatoire.

Lots présentés à nouveau

Les lots inacceptables ne devraient être présentés pour une nouvelle inspection seulement après que toutes les unités aient été à nouveau examinées et testées et que toutes les unités défectueuses aient été supprimées ou que les défauts aient été corrigés. L’autorité responsable détermine si une inspection normale ou renforcée devrait être utilisée et si la nouvelle inspection devra inclure tous les types et toutes les catégories de défauts ou uniquement le type spécifique qui a causé le rejet initial. 

Cause de défaillance

La cause de défaillance est l’origine d’un défaut de fabrication ou d’une non-conformité. Identifier la cause de défaillance aide à déterminer les mesures correctives appropriées. 

 

SAI

Social Accountability International est une organisation non-gouvernementale internationale fondée en 1997. La mission de SAI, qui consiste à promouvoir des conditions de travail décentes dans le monde entier, repose sur l’idée que des lieux de travail socialement responsables sont favorables aux affaires et garantissent en même temps le respect des droits de l’Homme les plus fondamentaux. 

SA8000

C’est un ensemble d’outils qui aide les entreprises à mesurer et améliorer continuellement leur système de gestion en matière de performances sociales.

Échantillon

Un échantillon consiste en une ou plusieurs unités de produits tiré du lot. Les unités d'échantillon sont sélectionnés de façon aléatoire sans attribuer d'importance à leur qualité. Le nombre de produits de produits échantillonnés est la taille de l'échantillon.

Taille de l'échantillon

Le nombre de pièces examinées pendant une inspection de production. Il varie en fonction de la quantité totale de la commande et du niveau d’assurance requis. La norme internationale ISO 2859-1 a défini des procédures pour déterminer la taille d’échantillon appropriée.

Échantillonnage

Le processus qui consiste à prélever des échantillons dans les lots de production pour les inspecter. 

Plan d'échantillonnage

Un plan d'échantillonnage, ou sampling plan, est une déclaration de la taille et des numéros de cartons/produits associés et ses critères d'acceptation ou de refus.

Niveau de rigueur de l'inspection

Le niveau de rigueur de l’inspection concerne la quantité totale, le type et l’étendue de l’inspection spécifiés par les dispositions en matière d’assurance qualité établies pour l’unité de produit ou en fonction des antécédents de qualité. Les trois niveaux utilisés dans les normes internationales sont : inspection renforcée, normale et réduite.

Plan d'échantillonnage unique

Un plan d’échantillonnage unique utilise les résultats d’un échantillon d’articles issus d’un lot d’inspection afin d’en déterminer l’acceptabilité. Le nombre d’unités d’échantillonnage inspecté (ou la taille d’échantillonnage) est énoncé dans le plan. 

Six Sigma

Six Sigma est une méthodologie visant à améliorer les processus afin d’éliminer les défauts, améliorer la qualité et atteindre les plus hauts niveaux de satisfaction client.

Cahier des charges

Le cahier des charges inclus les informations fournies par l’acheteur afin de définir les propriétés physiques et mécaniques du produit ainsi que les attentes en matière de qualité (défauts acceptables ou non-acceptables), l’emballage, l’étiquetage et autres. 

Normes

Les normes sont des documents définissant des spécifications, des procédures et des directives. Elles sont conçues pour garantir la fiabilité, la sécurité et l’uniformité des produits et des services. Les normes fournissent un cadre permettant de déterminer quel niveau de qualité un produit devrait atteindre et comment il sera jugé. Une norme peut faire référence aux dimensions, aux fonctionnalités ou aux exigences en matière de sécurité. Elles sont généralement définies par des entités, des gouvernements et des syndicats officiels. 

Sous-traitant

Un fournisseur intermédiaire fabricant des produits finis pour le compte d’un autre fournisseur. 

Chaîne d'approvisionnement

Un système mis en place afin de fournir un produit spécifique au consommateur final. Il implique des activités de sélection de fournisseurs, de fabrication, de contrôle qualité et de transport. 

Fournisseur

Une société gérant la fabrication ou l’approvisionnement d’un produit spécifique pour une autre société.

Audit de fournisseur

Voir l’audit d’usine.

Programme de surveillance

Un ensemble de mesures pour le contrôle de la qualité, mises en place afin de surveiller et d’améliorer la qualité des produits fabriqués. 

Contrôleur qualité tiers

Une organisation effectuant une évaluation neutre des marchandises et des fournisseurs par des inspections de produits et des audits de fournisseurs. Afin d’éviter tout conflit d’intérêt, elle ne dispose d’aucune activité de sélection de fournisseurs.

Inspection renforcée

Une inspection renforcée, dans le cadre d’un plan de procédure d’échantillonnage, utilise le même niveau de qualité qu’une inspection normale, mais a des critères d’acceptation plus strictes et davantages d’échantillons doivent donc être contrôlés. Elle s’utilise pour les produits haut de gamme s’il existe des antécédents de mauvaise qualité. 

Délais de commercialisation

C’est la durée qu’il faut pour qu’un produit soit conçu, fabriqué et disponible à l’achat pour le consommateur final.

Niveaux de tolérance

Il s’agit de la marge d’erreur acceptée par l’acheteur en ce qui concerne les écarts entre les spécifications du produit et le produit fini.

Société de négoce

Une société intermédiaire chargée de sélectionner des fournisseurs, de négocier les modalités et de suivre le processus de fabrication jusqu’à l’expédition.

Unité de production

Une unité de production (ou unité de produit) est l’article inspecté afin de déterminer s’il est défectueux et compter le nombre de défauts. Il peut s’agir d’un article unique, d’une paire, d’un ensemble, d’une zone, d’une opération, d’un volume, d’un composant d’un produit fini ou du produit fini lui-même. L’unité de produit peut ou peut ne pas être identique à l’unité d’achat, d’approvisionnement, de production ou d’expédition.

Vendeur

Une organisation qui fournit des marchandises à d’autres organisations mais n’est pas nécessairement le fabricant des produits. 

Finition

Le résultat de compétences utilisées par les ouvriers pour fabriquer un produit.

Zéro défauts

Une exigence visant à ce qu’un produit n’ait AUCUN défaut afin d’être conforme et acceptable.